Le charisme, la clé de la séduction en 12 critères

Publié le 16-09-2015

 

 « Les 12 qualités à développer »

 
Le 14 Septembre , 11h30.
 
Peut-être, vous souvenez-vous de l’une de vos conversations avec vos amis durant laquelle vous débattiez au sujet de la beauté ou de l’intelligence d’une personne ? 
 
Mais en vain… vous ne tombez jamais d’accords et finissez par conclure en affirmant indéniablement : « en fait, elle a surtout du charisme! » . De manière unanime, les gens sont capables de reconnaître le côté charismatique d’une personne et y associent spontanément de nombreuses qualités abstraites, un peu comme si quelque chose de mystique se dégageait d’elle.
 
Avoir du charisme a de nombreux avantages : vous êtes admirés, respectés, aimés et vous attirez les énergies positives.
 
On apprécie la compagnie des gens charismatiques parce qu’ils exercent une sorte de pouvoir non imposé; on ressent cette agréable sensation de bien-être et on se laisse volontiers porter par leur influence. Par leur ouverture d’esprit, les personnes charismatiques auront accès à tous les trésors que la vie a à leur offrir et pourront séduire naturellement leurs interlocuteurs.
 
Mais concrètement,  « avoir du charisme » qu’est ce que cela signifie ? A quoi sert-il ? Et surtout, comment le développer ?
 
Je me suis très souvent penchée sur la question. Aujourd’hui, mon métier contribue à aider les gens à le développer.
Je pense à un client qui a commencé notre entretien en déclarant  « Moi ce que je veux, c’est être un Leader charismatique ». Je lui ai alors expliqué que cela nécessitait un réel travail de développement personnel. « Si vous souhaitez avoir du charisme, il faut gagner en confiance, pour avoir confiance en vous, il faut vous connaître, pour vous connaître, il faut se poser les bonnes question. Souhaitez-vous poursuivre l’entretien ? »
 
En réalité, lorsqu’il aura terminé son travail, son objectif initial ne sera plus le même puisqu’il sera naturellement devenu une personne plus attirante. En effet, plus qu’un objectif  à atteindre, le charisme est à appréhender comme un résultat ou comme l’effet d’une attitude positive et cohérente étroitement liée à la connaissance de soi.
 
Le charisme est ce quelque chose qui dégage aisance et puissance à la fois.
 
Comme le souligne Béatrice Toulon de manière très joliment énoncée : Le charisme provient de la capacité d’une personne à faire rejaillir sur les autres ce qu’elle porte en elle" . On retrouve ici une forte dimension intérieure. La personne ne se contente pas de dire les choses simplement pour être entendue ou reconnue, elle les ressent de l’intérieur avant tout. On pourrait alors dire que le charisme, c’est savoir ce que l’on veut et le vouloir passionnément.
 
Revenons, dans un premier temps sur des idées reçues : le charisme n’a pas grand chose à voir avec la beauté, pas plus qu’avec la richesse.
 
Vous êtes peut-être en train de visualiser des gens de votre entourage particulièrement beaux qui n’ont pas un poil de charisme ? A l’inverse, d’autres au physique relativement commun qui rayonnent ? Vous y êtes … De la même façon, être un grand chef d’entreprise et se montrer autoritaire avec les gens n’a rien de charismatique puisque le fait d’avoir du charisme confère déjà à une certaine beauté et non l’inverse, c’est aussi une grande source de pouvoir en lui-même.
 
Mais bonne nouvelle ! Bien que le sens de sa racine grecque : kharisma, don des Dieux (don de plaire, de séduire, de susciter l’admiration) suppose qu’on a du charisme ou pas dès sa naissance, il peut néanmoins se travailler. Ma carrière professionnelle et mes observations m’ont permis de dégager un certain nombre de points d’inspiration.
 
 
Je les ai répertorié selon 12 critères à travailler 
 
 
1 – « Apprendre à se connaître » ou plus familièrement « être bien dans ses baskets ».
Cela nécessite de se sentir en phase avec soi-même, avec ses valeurs, ses limites, ses faiblesses et ses forces. Certaines croyances ou peurs vous poussent à faire les mauvais choix et attirent les mauvaises personnes vers vous. Encore faut-il en avoir conscience et prendre le temps de s’y pencher. Certaines personnes parviennent à atteindre une vision réaliste d’elles même par le biais d’introspections, d’autres font appel à des Psychologues ou des Coach pour être accompagnés dans la démarche.
 
 
2 – « Avoir des convictions ».
Cela permet de se reposer sur des croyances propres à son fonctionnement ainsi qu’à ses valeurs. Croire en quelque chose permet de se sentir animé et vivant. Vous devenez quelqu’un de principe ou autrement dit, une personne morale qui aura par la même occasion, une ligne de conduite positive pour guide de vie. Une sorte de code personnel qui vous suit tout au long de votre parcours. Vos projets et vos actions doivent être en cohérence avec vos convictions. Vérifiez donc que vous allez dans la bonne direction. 
 
 
3 – « Force intérieure et énergie ».
Toute idée est bonne que si elle est accompagnée de signes de vitalités et de forces d’action. Soyez énergiques et enjoués! Conduisez le projet ! Les gestes, la voix, l’action doivent motiver les troupes.
 
 
4 – « S’intéresser aux gens ».
Intéressez-vous aux gens de manière la plus sincère possible. Il ne s’agit pas de jouer un rôle temporaire pour « faire bien » mais d’intégrer l’idée selon laquelle, chaque personne, peu importe son statut ou son univers, a quelque chose de bien à vous apporter. Posez des questions, cherchez à comprendre qui elle est réellement, creusez … vous découvrirez des merveilles ! (sur vous-même par la même occasion et ce, à tout âge…). Ah ! Et bien-sûr, évitez de vous intéresser aux gens juste dans votre propre intérêt... une démarche bien trop répandue malheureusement mais qui est cependant vite identifiée. Ce n'est pas compliqué, lorsque vous ressentez la moindre gêne en présence d'une personne, c'est qu'elle projete sur vous quelque chose de pas très sain et rappellez-vous, lorsque vous êtes en compagnie de gens charismatiques, vous vous sentez bien, très bien.
 
 
5 – « Restez soi-même, restez simple ».
Restez connectés à vos valeurs et quand vous sentez que vous vous éparpillez, cherchez à vous recentrer en vous rappelant ce qui est important pour vous. Restez accessible, simple et conscient du monde qui vous entoure. Le jeu de rôle est un art qui se maitrise et qui s’applique de manière ponctuelle, revenez toujours à vos essentiels sans vous perdre en route. De plus, une personne brillante et uniquement brillante peut vite irriter, en revanche, une personne brillante et simple n’en saura que plus admirée. Attention, simple ne veut pas dire familier; lors de représentations orales, veillez à ne pas perdre en crédibilité !
 
 
6 – « Soyez curieux, inspirez-vous! ».
Evitez de dire trop rapidement « je n’aime pas ». Cherchez à vous créer un avis en vous intéressant aux choses en profondeur. Osez sortir de votre zone de confort pour vous confronter à la nouveauté. Cela permet également de nourrir votre stimulation intellectuelle et d’entretenir votre ouverture d’esprit. En d’autres termes, dites spontanément « oui » lorsqu’une personne bienveillante vous propose une nouvelle activité ou, au moins, envisagez là en étudiant la proposition.  Sans oublier que la nouveauté procure un sentiment de fierté personnelle une fois « l’épreuve » dépassée. C'est la rentrée, profitez-en pour mettre en application cette régle ! 
 
 
7 – « La gestuelle »
Donner des formes, des courbes, du mouvement. Pour être vivant, un récit doit être accompagné de gestes et d’une attitude à part entière. Si vous avez intégrés les points précédents, vous ne devriez pas avoir besoin de travailler cette partie puisque désormais, vous ressentez ce que vous dîtes. Il vous faudra exprimer cette « passion » avec le corps qui deviendra en quelque sortes, la danse du charme qui est en vous. Les gestes sont la source d’inspiration des grands imitateurs et ce n’est pas pour rien, ils vous représentent et créent votre identité. D’autre part, nos parents avaient raison : se tenir droit donne de l’autorité, tout comme les épaules! Jouez de vos mains, vos bras, faites des gestes amples et calmes. Votre charisme repose sur votre envergure, votre ouverture aux autres.
 
 
8 – « Maitrisez votre égo »
Notre égo nous joue parfois des tours. Plus vous le nourrissez, plus il vous amène à agir sous le contrôle d’une partie de vous qui n’est pas authentique, autrement dit, il alimente toujours plus vos blessures. Prenez le temps d’analyser vos motivations, sont-elles animées par votre égo ou par une réelle envie ? Aimez-vous vraiment une chose ou une personne ou pensez-vous l’aimez ? Apprenez à faire la différence pour être « vrai ». Cette régle représente le plus gros du travail, le plus dur aussi. 
 
 
9 – « La voix et le regard »
Regardez votre interlocuteur dans les yeux. N’oubliez jamais d’humaniser vos échanges puisque vous êtes face à des personnes qui ont des sentiments et des émotions. L’impact sera bien plus puissant si vous respectez ce code. L’homme a besoin de sécurité, le temps estimé chez une personne pour se souvenir d’une autre personne relève du temps nécessaire pour mémoriser la couleur de ses yeux. Le message qui passe par le regard est très puissant et pose le cadre des futurs échanges. Plus vous avez du charisme, plus l’expression de votre regard sera intense. De la même façon, adaptez votre ton de voix à votre discours. Si vous racontez une histoire drôle sur un ton neutre, il y aura une dissonance.
 
 
10 – « Avoir un style »
L’habit ne fait pas le moine vous me direz, pourtant, il faut 30 secondes pour se créer un jugement sur une personne même si celui-ci peut être ensuite modifié. Ce qui est parfois dommage. Le style et le look sont porteurs d’un réel message, donnez-vous les meilleures chances pour qu’il soit positif. L’idée est d’adopter un style qui vous correspond et qui exprime votre nature intérieure. A ce titre, Il y a plusieurs règles fondamentales à respecter : adaptez-vous au contexte, ne vous éloignez jamais trop de votre propre style (impossible d’être authentique en étant « déguisé »), portez ce qui vous valorise et n’hésitez pas à vous faire conseiller. Les couleurs foncées contribuent au charisme.
 
 
11 – « Souriez! »
Aussi simple que cela puisse paraitre, le sourire est contagieux. Il vous amènera des ondes positives et fera de vous quelqu’un de joyeux. Qui n’a pas envie de s’entourer de gens joyeux?
 
 
12 – « Ne rentrez pas dans le moule! »
Madame et Monsieur tout le monde n’ont jamais fascinés personne. Développez votre créativité et allez à l’encontre des normes que l’on cherche à vous imposer à longueur de journée. Suivez vos envies et vos croyances et si cette démarche est sincère, vous obtiendrez l’adhésion des autres avec admiration. La fantaisie amène le piment et de fortes émotions!
 
 
 
La suite ?
1 - en prendre conscience,
2 - les travailler !

- M.O -

Retrouvez tous mes articles